ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT

Vue_aerienne_basiliqueLa Basilique Notre-Dame de la Paix est située au cœur du pays Baoulé, dans la Capitale Politique à Yamoussoukro, à l’intersection des quartiers « Morofê », « Energie » et « Petit Bouaké ».

Elle est bâtie sur une superficie de cent trente hectares dont soixante douze ont été effectivement utilisés pour la construction de l’édifice.

C’est un sanctuaire, un lieu de prière, de recueillement, de pèlerinage et de rayonnement du message de la Paix : «(…) Garde à jamais la Famille Humaine dans la Paix, ô Notre Dame de la Paix ».

Mais, avec quelle organisation la Basilique parvient-elle à maintenir ce statut ?

I. Organisation

Cet édifice religieux possède une administration structurée et organisée. Le Père Stanislaw SKUZA, l’actuel Recteur, est assisté d’une équipe Pastorale constituée de Prêtres, de Frères et de Diacres appartenant à une congrégation appelée « Société de l’Apostolat Catholique  » (S.A.C) ou couramment« Pères Pallottins « . Ainsi, il existe :

      – La pastorale des pèlerinages, pour l’encadrement des pèlerins,
      – la pastorale médiatique, pour la couverture des événements et la diffusion des informations sur la vie du Sanctuaire,
      – la pastorale liturgique, en vue de l’élaboration et du suivi des textes liturgiques,
      – la pastorale touristique, pour une meilleure organisation de l’activité touristique.

Dans sa gestion quotidienne, la Basilique Notre-Dame de la Paix s’est dotée de 4 départements :

      – le Rectorat,
      – la Trésorerie,
      – la Direction Technique (DT),
      – la Direction des Affaires Administratives et Financières chargée des régies(DAAF).

Au sein de cette organisation, la dynamique qui existe, au niveau des différents services, participe à la bonne marche de l’Institution.

II. Fonctionnement

Edifice religieux et touristique, la Basilique a 20 années d’existence et pour son entretien et son bon fonctionnement, la Fondation Internationale Notre-Dame de la Paix (F.I.N.D.P) a été créée.

A cet effet, il faut dire que la Basilique a le statut de Basilique Mineure, c’est-à-dire qu’elle a été dotée par le Saint-Siège de la dignité particulière réservée à certains édifices religieux du monde dont la vocation est de devenir un sanctuaire.

La Basilique Notre-Dame de la Paix jouit de l’extraterritorialité. Elle bénéficie d’une autonomie financière et d’une personnalité morale. Ses ressources financières sont constituées par la subvention de la Fondation Internationale Notre-Dame de la Paix, située au Vatican, mais aussi par les recettes générées par ses activités propres que sont notamment, l’achat des tickets de visites par les touristes, les quêtes au cours des messes, la vente d’objets de piété, de souvenirs et les dons faits par des personnes de bonne volonté.

Cette institution a été constituée et érigée par le Pape Jean Paul II dans l’Etat de la Cité du Vatican avec une personnalité juridique et canonique, le 10 septembre 1990. Sa création relève d’une convention entre le Saint Siège et la République de Côte d’Ivoire signée le 20 mai 1992.

Le siège légal de la Fondation Internationale Notre-Dame de la Paix est fixé dans la Cité du Vatican et son siège administratif est établi à Yamoussoukro. Elle est administrée par un Conseil d’Administration composé de huit (8) membres dont quatre (4) membres ex-officio et quatre (4) cooptés. Le conseil est présidé par Mgr Paul Siméon Ahouanan, Évêque du Diocèse de Bouaké.

La Secrétairerie d’Etat est chargée par le Pape de le représenter auprès du Conseil d’Administration et d’en coordonner les activités. Le Nonce Apostolique en Côte d’Ivoire qui représente le Pape, assure la transition entre la Secrétairerie d’Etat du Vatican et le Conseil d’Administration de la Fondation Internationale Notre-Dame de la Paix (F.I.N.D.P), qui a pour buts:

– de fournir les moyens pour promouvoir le rayonnement spirituel et pastoral de la Basilique Notre-Dame de la Paix,

– de fournir les œuvres annexes: centre médical, station de radiodiffusion, université et autres réalisations éventuelles,

– de veiller à l’entretien et à la mise en valeur de l’ensemble.

Par ailleurs, la F.I.N.D.P reçoit une subvention constituée par les revenus des placements des fonds d’entretien offerts par le président Félix Houphouët-Boigny.